qui-sommes-nous.eu

Oulala Deals : le e-commerce, nouvelle force économique qui ne cesse de croître

oulala deals

Est-il vraiment nécessaire d’aller dans un magasin pour faire ses achats aujourd’hui ? Est-il obligatoire d’ouvrir une enseigne lorsqu’on démarre une nouvelle franchise ? La réponse est bien entendu non, et ce grâce au e-commerce, de plus en plus en vogue et de plus en plus au point. Cette nouvelle manière de concevoir la vente et le commerce commence à atteindre sa maturité, avec de grands noms qui s’installent et un fonctionnement de plus en plus rôdé. Examen d’un marché étonnant et d’un site représentatif, Oulala Deals

Définir le e-commerce, plus difficile qu’il n’y paraît

On définit le e-commerce, ou commerce électronique, comme étant le regroupement des transactions commerciales s’opérant à distance par le biais d’interfaces électroniques. Une définition très large, qui englobe de nombreuses spécificités : si le e-commerce désigne une globalité des terminaux utilisant Internet pour effectuer des transactions commerciales (ordinateurs, TV connectées, smartphones, tablettes, etc…), on utilise par exemple le terme « m-commerce) pour désigner spécifiquement les transactions commerciales qui passent par les terminaux mobiles comme les smartphones ou les tablettes. Le e-commerce a changé nos habitudes de vie en s’immisçant jusque dans le langage : par exemple, on ne dit plus « vente par correspondance » mais désormais « vente à distance » ! La vente par correspondance correspondait naturellement au courrier, qui régissait à l’époque les échanges à distance, mais Internet l’a fait en grande partie disparaître, et le terme « vente à distance » correspond désormais plus à la réalité du marché.

Toutefois, le e-commerce est loin, très loin de se limiter à une simple évolution de la vente par correspondance. C’est tout un nouveau fonctionnement qui s’est instauré, avec ses règles, ses codes, ses avantages et ses inconvénients. Par exemple, la question du point de vente physique est très importante : il y a les sites où l’on commande avant de retirer en magasin, ceux où l’on commande avant de retirer chez un prestataire externe qui récupère le colis, et enfin ceux qui livrent directement. La différence est de taille : si les produits courants ne nécessitent un passage en magasin que dans 40% des cas, cette fréquence avoisine les 60% pour les biens d’équipements ou les produits personnels. Le prestataire joue donc énormément dans l’approche moderne que nous pouvons avoir du e-commerce.

En revanche, les atouts de l’e-commerce sont nombreux si l’on compare aux magasins physiques plus traditionnels. Quel que soit le type de produit, l’acquisition est plus rapide, plis pratique et surtout moins chère. Internet présente aussi l’avantage de présenter plus de comparatifs : on peut aisément consulter toute la gamme d’un produit, comparer caractéristique par caractéristique et même voir les autres prestataires. Les clients restants fidèles aux magasins traditionnels défendent les tentations visibles, une possibilité ignorée de ceux qui privilégient le e-commerce pour des choix économiques. Néanmoins, le commerce traditionnel domine encore le e-commerce pour son aspect agréable et les conseils disponibles. C’est d’ailleurs une évolution vers laquelle tend le e-commerce, en proposant de plus en plus de conseils en ligne et personnalisant au maximum les offres.

L’état actuel du commerce en ligne

Et bien le verdict est sans appel : le e-commerce est en pleine croissance en France, et ne semble pas près de s’arrêter. Dans ce secteur, les ventes ont atteint un total incroyable de 72 milliards d’euros en 2016, et les prévisions annoncent un montant de 80 milliards en 2017. Le secteur est tiré par le haut grâce à l’élargissement de l’offre qui fait que l’on peut acheter presque tout ce dont on a besoin sur Internet, en bénéficiant des avantages cités plus haut. Le nombre de sites marchand ne cesse d’augmenter, plus de 200.000 représenté notamment par des sites comme Amazon ou la Fnac. La seule faiblesse notable du secteur, c’est la diminution du panier moyen, c’est-à-dire que les clients achètent désormais moins d’objets en même temps. Selon Médiamétrie, la France compte à l’heure actuelle 37 millions de cyberacheteurs, principalement des jeunes et des CSP+. Les vêtements et les produits culturels sont les premières cibles de cette population, suivi des chaussures et des produits techniques, comme ceux proposés sur Oulala Deals, le site que nous allons présenter. Enfin, les consommateurs européens sont de plus en plus nombreux à utiliser leur téléphone portable ou leur tablette pour faire du shopping.

Un exemple de site de e-commerce avec Oulala Deal

Oulala Deal est l’exemple parfait de ce genre de nouveau site, qui cherche à exploiter au mieux tous les éléments cités jusque-là. L’aspect économique est évidemment ce qui frappe le plus : le site fonctionne énormément aux promotions, souvent proche des 50% d’économie à réaliser, indiquant sur chaque produit le prix d’origine et l’actuel. L’aspect conseil, et même tentation, d’ordinaire exclusifs au magasins physiques, ont été pensé et mis en place sur ce site, via un système très intéressant qui indique quand un autre utilisateur, qui demeure bien sûr anonyme, a acheté un produit, ce qui encourage les clients à envisager de nouveaux produits et à découvrir de nouvelles innovations. L’innovation qui est au cœur de la mentalité d’Oulala Deal, un site créé par des passionnés de gadgets et d’innovations, habitués des grands salons internationaux. C’est ce qui leur permet d’exploiter à fond cet aspect du e-commerce qu’est l’accessibilité : le site s’efforce de proposer des articles novateurs, presque impossible à trouver dans la grande distribution classique.

Oulala Deals est donc un site qui pousse au maximum les particularités du e-commerce, et cela se retrouve dans ses engagements. Bien entendu, les tarifs, mais aussi le traitement rapide des commandes : le site travaille avec les transporteurs les plus fiables en matière de livraison, comme La Poste et Collissimo, et garantis un suivi en temps réel. Et si Internet fait parfois peur aux clients potentiels par son opacité, Oulala Deals est de ces sites qui offrent autant de transparence que possible à leurs clients. Enfin, le paiement est sécurisé, via des technologies de cryptage spécialisée. Les coordonnées bancaires sont également très protégées pour qui choisit de les mémoriser sur son compte, afin de faciliter ses futurs achats. En conclusion : un très bon exemple du marché actuel.