qui-sommes-nous.eu

Nos conseils pour une rénovation de véranda réussie !

Si votre véranda a été construite dans les années 1980, il y a de fortes chances qu’elle souffre de condensation, d’usure des ouvrants ou encore de surchauffes estivales. Quand tel est le cas, une rénovation s’impose ! Mais comment procéder ?Voici l’avis des Vérandas du Trégor sur la question.

Rénovation de la véranda : les signes annonciateurs

Les vérandas construites durant les années 1980 accumulent les problèmes. En effet, elles ont mal résisté à l’épreuve du temps, notamment au niveau de l’obsolescence des caractéristiques énergétiques des différents composants de la véranda. Il existe quelques signes et indices qui doivent normalement vous alerter quant à la nécessité de rénover la pièce. Citons, par exemple, la condensation, l’usure générale de la structure, ou encore des ouvrants qui ne ferment plus aussi bien qu’avant. N’oublions pas également la sensation d’inconfort, liée à la surchauffe durant la saison chaude et à la baisse des températures intérieures en hiver. Des problèmes gênants, qui vous empêchent de profiter pleinement de votre véranda comme véritable pièce à vivre.

Quelles différences entre les vérandas d’hier et d’aujourd’hui ?

Il est clair que les vérandas ont beaucoup évolué depuis leur popularisation il y a environ trente ans, à la fois sur le plan esthétique et technique. L’une des principales évolutions concerne la mise en œuvre de profilés à rupture de pont thermique, qui permettent de limiter les échanges de températures entre les profilés intérieur et extérieur, éliminant ainsi la condensation et la sensation de froid près des fenêtres. Les différences ne s’arrêtent pas là… citons-en, entre autres :
  • L’utilisation de double vitrage à isolation renforcée ;
  • L’intégration de panneaux isolants en toiture ;
  • La mise en place de volets et protections solaires ;
  • Le développement de la technique du thermolaquage ;

Rénovation de la véranda : totale ou partielle ?

Ça dépend. Cela dit, il ne faut pas perdre de vue que l’objectif de la rénovation de la véranda est, avant tout, d’atteindre de meilleures performances énergétiques. Ainsi, on peut envisager de ne remplacer que quelques éléments défectueux, comme les vitrages, en passant du simple au double vitrage. On pourra aussi se contenter de remplacer les parties ouvrantes qui ne ferment plus correctement, ou installer des protections solaires en extérieur pour plus d’efficacité. Toutefois, ces petits « bricolages » ne permettent généralement pas d’optimiser les performances énergétiques de la véranda. Par exemple, l’installation du double vitrage ne servira pas à grand-chose si les profilés n’ont pas été changés. La solution : la rénovation totale de la véranda. C’est le seul véritable moyen d’améliorer les performances énergétiques de la pièce, en plus de vous offrir l’opportunité de repenser entièrement son aménagement pour l’adapter au mieux à vos besoins.

Profitez de la rénovation pour intégrer des énergies renouvelables

La rénovation de la véranda est l’occasion rêvée d’introduire des équipements de production d’énergie renouvelable à la maison. On pourra, par exemple, intégrer un système de chauffage à pompe à chaleur, ou encore des panneaux photovoltaïques en toiture, pour assurer l’autosuffisance de l’habitation en matière d’électricité et de chauffage.