qui-sommes-nous.eu

Les stratégies de jeu du hockey sur glace

Les stratégies de jeu dans un match de hockey varient d’une équipe à une autre et dépendent, en grande partie, des compétences de chaque joueur. L’une des stratégies les plus efficaces est basée sur la rapidité de l’équipe. Le hockey est devenu, avec le temps, un jeu de plus en plus rapide et où la vitesse fait gagner beaucoup de matchs. Au-delà de la vitesse de jeu, on peut distinguer entre deux grandes tactiques les plus répondues, la stratégie offensive et la stratégie défensive. Michael Juret, président du club de hockey les Ducs d’Angers nous explique en quoi cela consiste.

La stratégie de jeu défensive

La première règle pour adopter une stratégie défensive au hockey c’est d’avoir un gardien de but irréprochable. Les autres joueurs doivent, également, suivre une tactique de jeu bien définie pour empêcher l’équipe adverse de marquer.
Dans une stratégie de jeu défensif, l’ensemble de l’équipe est responsable de la défense. Les joueurs doivent se positionner entre le détenteur de la rondelle et le gardien de but. Ils peuvent, alors, bloquer les tirs avec leurs crosses et leurs corps.
La mission consiste, en fait, à ne pas laisser passer la rondelle au gardien du but.
Toute l’équipe doit vérifier sans cesse les positions de l’équipe adverse pendant que celle-ci avance sur la glace avec la rondelle, cela permet de ralentir l’offensive et donne une chance pour la récupération du jeu. Comme le précise Michael Juret, président du club de hockey les Ducs d’Angers.
La défense profite, alors, des hors-jeu et des givrages à leur avantage chaque fois que l’occasion se présente. C’est vrai que certaines stratégies défensives ont tendance à étouffer le match, mais cela reste une tactique efficace pour empêcher l'encaissement de buts.

La stratégie de jeu offensive

Toutes les stratégies offensives ont pour objectif de pousser la rondelle vers la zone adverse et le marquage d’un maximum de but. C’est plus facile à dire qu'à faire à cause des offsides.
L’équipe doit donc travailler ensemble pour faire progresser la position de l'équipe de hockey, ligne par ligne, jusqu'à ce qu'elles atteignent la zone d’offensive.
Les joueurs vont dans un premier temps ramener la rondelle vers la zone de l’adversaire, ensuite ils vont construire une attaque pour marquer.
Certaines équipes préfèrent avoir des joueurs offensifs devant le but, puis essayer d’obtenir une déviation. Cela peut être difficile à défendre pour le gardien. D'autres équipes de hockey essaient d'attaquer rapidement et de tirer avant que la défense ait une chance de se préparer.
Pour Michael Juret, une stratégie de hockey offensive, est souvent utilisée par l'équipe de hockey perdante à la fin d’un match décisif. Ils cherchent, en fait, à faire sortir le gardien de la zone du but. L’équipe adverse joue, donc, sans gardien et avec un attaquant supplémentaire.
Les attaquants courent, bien sûr, le risque d'encaisser facilement un but supplémentaire, mais ce n’est qu’un risque à prendre en fin de match, soit marquer un but et, donc, changer la donne ou ne rien changer au score et perdre.