qui-sommes-nous.eu

Le Docteur Dominique Dervieux

Si comme beaucoup d'hommes à l'approche de la cinquantaine, la calvitie s'est installée pour de bon, les petits cheveux résiduels sur le crâne, les golfes creusés, la tonsure glabre, ne seront qu'un âpre souvenir. Idem pour les femmes qui souffrent d'alopécie. Le sémillant Docteur Dominique Dervieux en sait quelque chose, il est un des spécialistes de la greffe capillaire depuis une trentaine d'années, et sa particularité est d'améliorer en permanence les techniques de greffes qu'il maitrise parfaitement. Il a mis au point la toute nouvelle méthode de mini-greffe de cheveux issue de la FUE, qu'il pratique actuellement en exclusivité avec son associé.

Plus jeune, il étudie à l'hôpital de la Timone à Marseille, la médecine chinoise, l'acupuncture et auriculothérapie réflex, il y consacrera deux livres. Passionné par les médecines douces et doté d'un esprit créatif et ingénieux, il empoche la médaille d'argent du fameux concours Lépine, avec son invention : un ohmmètre de détection et de stimulation des points faibles électriques de la peau. Le Docteur Dominique Dervieux ne cessera de réfléchir à la mise au point d'appareils électroniques à vocation prophylactique. La consécration arrive quand la puissante Food and Drug Administration lui octroie l'agrément de distribution sur le marché américain de son appareil d'électrothérapie antalgique, mis au point quelques années plus tôt.

A l'origine, il fait son compagnonnage avec le Dr Dewisme en médecine et chirurgie esthétique à Nice où il installe son premier cabinet de greffe capillaire en 1978. Ces dernières années, la MaxiGreffe 3D devient sa signature à laquelle il a ajouté les toutes dernières techniques apprises au USA. Aujourd'hui, ses recherches se focalisent sur la greffe capillaire en BIOcheveu® de synthèse, il exerce maintenant dans son cabinet du Luxembourg où ses patients lui sont extrêmement reconnaissants d'avoir éradiquer un complexe bien connu : la perte d'identité. La calvitie n'est plus une fatalité, elle se corrige facilement grâce au énormes progrès de la greffe capillaire.