qui-sommes-nous.eu

Docteur Alain Berkovits et la greffe de cheveux

Pour ceux qui souffrent de calvitie, Il est important d'en déterminer l'origine. À 90% elle est d'origine hormonale, on parle alors d'alopécie androgénique (AAG) mais elle peut être une maladie du cuir chevelu (pelade, lichen) un grand stress émotionnel peut en être aussi la cause. Un examen biologique pourra préciser la nature de l'alopécie. Elle touche les hommes et les femmes, chez elles, la chute des cheveux est plus diffuse et étendue et ne présente pas d'étendue glabre. La raie médiane s’élargit progressivement, l'alopécie survient majoritairement à la ménopause.

La greffe de cheveux est préconisée pour les deux sexes. La méthode consiste à prélever sur les côtés des cheveux immunisés hormonalement pour les injecter sur les surfaces dégarnies, ces cheveux sains gardent leur patrimoine une fois implantés. Ils sont définitifs et repoussent tout au long de la vie.

La FUE ou extraction d'unité folliculaire est la plus répandue des méthodes de greffe, Une unité folliculaire représente un groupe de cheveux un à trois bulbes, assemblés entre eux sur le cuir chevelu en suivant la courbe du crâne, ces greffons une fois implantés qui respecte la courbure permet leur survie qui s'en trouve nettement améliorée. Au bout d'un an le résultat esthétique définitif escompté est bien là, les cheveux ont repoussé en suivant l'agencement capillaire naturel. Quand les zones à traiter sont importantes, il convient d'augmenter le nombre de follicules par greffon; c'est ici que la méthode Maxi Greffe est combinée avec la classique FUE.

Cette méthode améliore la densité sur de grandes zones très dégarnies (la tonsure par exemple), elle s'effectue en une seule séance, ne laisse pas de cicatrices et est quasiment indolore.

Diplômé Interuniversitaire en traitement de la calvitie le Docteur Alain Berkovits est l'auteur avec son confrère de la Maxi Greffe méthode élaborée il y a quelques années pour suppléer aux faiblesses de densité de la FUE standard.

Durant sa longue et atypique carrière médicale et diplômé en médecine générale en 1990, il a été médecin réanimateur aux urgences des Hôpitaux de Paris, médecin de terrain sur des sites pétrolier en Afrique noire dont certains de ses patients grièvement blessés ou brulés devaient recourir à la chirurgie reconstructive et plastique, c'est alors qu'il a rapidement été amené à côtoyer des chirurgiens plasticiens avant de se spécialiser lui-même par empathie, sur la restauration capillaire.

Depuis 2 ans Le Dr. Berkovits et son équipe médicale pratique à la clinique Jules Verne de Nantes.